Le texte libre au collège

Les travaux d’expression écrite ajoutent à la complexité du maniement de la langue des contraintes textuelles et formelles. Le hors sujet menace l’élève et mobilise toute son attention. Ainsi, les élèves se lamentent de ne pas avoir d’idées ou demandent: « Monsieur, mon personnage peut faire ça ? Je peux lui donner un nom ? Il peut se passer ça ? »

Le texte libre ne s’encombre pas de ces contraintes. Il n’exige pas de thèmes, ni de formes littéraires. Il place l’élève en position d’auteur responsable, autonome et libre. Chacun aborde le sujet de son choix, comme il le souhaite. Cette liberté soudaine est déstabilisante. Il faut donc l’accompagner, discuter avec les élèves, être à l’écoute de leurs intérêts, proposer sans imposer… Continuer la lecture de « Le texte libre au collège »

Lector & Lectrix Collège

« Que raconte ce texte? »

Combien de cours commençons-nous ainsi? La lecture analytique vise à recueillir les impressions de lecture des élèves et à faire jaillir un débat littéraire dans la classe. L’objectif est que les élèves se répondent pour construire collectivement une interprétation du texte. Le professeur guide parfois, signale les contre-sens qui n’ont pas été détectés par la classe, propose des pistes à explorer.

On passe ainsi rapidement de la compréhension littérale à l’interprétation, voire l’analyse. Cependant, on laisse ainsi trop souvent des élèves sur le bord de la route: les élèves « faibles » en lecture, ceux qui peinent déjà à comprendre le sens littéral. Continuer la lecture de « Lector & Lectrix Collège »

Freinet dans le secondaire

Il est difficile (mais pas impossible) d’utiliser une pédagogie Freinet dans le secondaire pour plusieurs raisons:

  • les cours se déroulent parfois dans des salles différentes.
  • les autres membres de l’équipe pédagogique ne sont pas toujours réceptifs à la démarche.
  • l’emploi du temps est moins souple qu’en primaire.

On peut cependant réaliser quelques aménagements et adapter son enseignement. Continuer la lecture de « Freinet dans le secondaire »

Jouer pour apprendre le latin

Pour beaucoup d’élèves, l’étude de la langue latine est laborieuse et rébarbative. Elle est pourtant nécessaire car seule une connaissance des morphologies verbales et nominales peut permettre de dépasser la compréhension du texte et d’accéder à une véritable traduction.

Voici quelques idées pour rendre cet apprentissage plus ludique et stimulant. On utilisera les jeux suivants lors d’une séance de révisions avant les évaluations de grammaire ou de conjugaison. Continuer la lecture de « Jouer pour apprendre le latin »

L’évaluation et les compétences

La question de l’évaluation est aujourd’hui intimement liée à celle de la mise en place du Livret Personnel de Compétences (LPC). Elle divise profondément les salles des profs : il y a les antis par conservatisme, les antis par scepticisme, les pros fanatiques, les pros insatisfaits par le LPC actuel… Ce qui est certain, c’est que l’introduction des compétences dans le système scolaire se fait en douceur, voire en lenteur, et qu’aucune réforme radicale des modalités d’évaluation n’est actuellement envisagée. « On » mise plutôt sur la lente évolution des mentalités (des professeurs mais aussi des élèves et des parents). Continuer la lecture de « L’évaluation et les compétences »

La carte heuristique

La carte heuristique, ou « mindmap », est une manière alternative de présenter votre trace écrite. On peut l’utiliser en de nombreuses occasions. Elle facilite la mémorisation et entraîne les élèves à s’approprier et reformuler le cours. En effet, avec cette présentation, il leur est impossible d’apprendre par cœur et ils doivent eux-mêmes verbaliser les liens logiques qui relient les idées entre elles. Continuer la lecture de « La carte heuristique »

Célestin Freinet et sa pédagogie

Célestin Freinet est un pédagogue de la première moitié du XX° siècle. Avec son épouse, Elise, il mit en place de nouvelles méthodes d’enseignement et créa sa propre école à Vence.

Né dans un milieu paysan, Freinet réalisa rapidement que les méthodes traditionnelles d’enseignement, sous la IIIème République, avaient été créées par et pour la classe bourgeoise. Elles étaient donc, selon lui, inadaptées à l’éducation de masse qui devait également s’adresser aux enfants du prolétariat pour leur offrir une émancipation politique et citoyenne. Continuer la lecture de « Célestin Freinet et sa pédagogie »

Le tétra’aide

Il semble inutile d’ajouter au bruit engendré par le travail de groupe celui des élèves qui vous appellent aux quatre coins de la pièce. D’autant plus que ces élèves, ainsi que l’ensemble de leur groupe, ont tendance à s’arrêter de travailler parce que l’un d’eux lève la main et vous attend.

Je vous propose donc d’utiliser un tétra’aide, cet outil conçu par notre collègue Bruce Demaugé-Bost pour ses classes de primaire.

Cliquez sur l’image suivante pour télécharger au format PDF un patron légèrement modifié et adapté au travail de groupe. Fabriquez vos tétra’aides et confiez-en un à chaque groupe.

En outre, cet outil a l’avantage de vous aider dans votre gestion de classe en repérant rapidement les groupes qui ont besoin de vous et ceux qui ont terminé.

Le travail de groupe

Le travail de groupe peut-être occasionnel ou permanent (cf. pédagogie en îlots bonifiés).

L’objectif est de développer l’autonomie des élèves mais aussi de leur permettre de communiquer, d’échanger et de débattre.

Il convient cependant de toujours ménager un temps préalable de travail individuel pour éviter que certains élèves deviennent les béquilles des autres… Continuer la lecture de « Le travail de groupe »