Archives de catégorie : Le coin des profs

Fichier « figures de style »

En m’inspirant du travail présenté par Loustics sur son blog, je vous propose un fichier autocorrectif sur les figures de style.

Imprimez ce fichier sur un papier épais, découpez les cartes et placez des points de couleur au dos pour indiquer aux élèves l’emplacement de la bonne réponse.

Quand les élèves utilisent le fichier, ils clipsent une pince à linge sur la case de leur choix. Ils retournent ensuite la carte et peuvent immédiatement vérifier leur réponse.

Contrat personnalisé

Les fiches de suivi ont fait leurs preuves et on ne les présente plus.

Je vous propose ici un modèle de « contrat personnalisé », inspiré de celui proposé par Lutin Bazar sur son blog.

Le professeur fixe avec l’élève les objectifs que celui-ci doit atteindre. Tous deux signent le contrat. Ces objectifs peuvent être divers: ranger son classeur, écrire proprement, lever la main pour prendre la parole, etc.

En fin de semaine, élève et professeur, en concertation, dressent le bilan.

Revue de presse

Afin d’inciter les élèves à s’intéresser au monde qui les entoure et à l’actualité, il est possible d’organiser des revues de presse mensuelles. Un petit groupe d’élèves peut alors présenter aux autres divers sujets.

Pour les aider dans leur travail, on peut les guider grâce à un document d’accompagnement. Voici celui que je vous propose. Pour le réaliser, je me suis inspiré de la fiche proposée sur le blog de « la classe de Carine« .

De la recherche documentaire au collège

©Mathieu Belleville-Douelle – http://mbellevilledouelle.fr – Mars 2014

Dès les années 1930, Freinet encourage dans ses classes la recherche documentaire. A la croisée de l’expression libre et du tâtonnement expérimental, cette pratique répond au besoin naturel des enfants d’apprendre.

En effet, il n’est pas rare de voir surgir en classe des questionnements d’élèves. Qu’en faisons-nous? Nous y répondons de manière magistrale ou, si la question dépasse nos connaissances, nous l’éludons par des stratégies diverses. Pourquoi ne pas, au contraire, profiter de ces interventions pour créer ou entretenir une motivation?

Point d’angélisme toutefois, nos élèves sont des zappeurs et certains n’attendent même pas votre réponse pour commencer à discuter avec leur voisin. En dignes adeptes des réseaux sociaux, ils commentent votre cours, espèrent un « like » de votre part et se désintéressent vite des réponses apportées. Il importe aux élèves de s’exprimer mais on ne leur a jamais appris à s’attarder sur un questionnement. Pis encore, on les a parfois convaincus que leurs interventions intempestives n’étaient ni opportunes ni légitimes. C’est le fruit d’une société dans laquelle la rapidité et la rentabilité sont devenues des règles de vie, voire des principes.

Non seulement ces questions sont légitimes mais, en outre, il est de notre devoir d’encourager les élèves à s’attarder sur un questionnement pour qu’ils prennent conscience qu’un savoir s’élabore dans la durée. D’autre part, nous formons de futurs citoyens qui doivent acquérir la capacité de s’informer et de s’auto-former, car on ne peut concevoir qu’un être humain, citoyen de surcroît, cesse d’apprendre au sortir de sa scolarité.

  1. Ce que prescrivent les programmes

1.1.        Au cœur de l’approche par compétences

1.2.        L’utilisation incontournable des T.I.C.E.

  1. Intégrer la recherche documentaire aux pratiques de classe

2.1.        Etablir une progression annuelle en coopération avec le professeur documentaliste

2.2.        Le copier-coller

  1. La dimension sociale de la recherche documentaire

3.1.        L’utilisation des encyclopédies collaboratives

3.2.        Présentation orale de l’exposé

3.3.        Les livres de classe

3.4.        La correspondance scolaire

Conclusion

Panéval – Suivi des compétences des élèves

Panéval est un outil de gestion à l’attention des enseignants de lettres du secondaire. Il a pour but d’assister le professeur dans son suivi individualisé des élèves et dans l’évaluation des compétences du Palier 3.

Il permet l’édition de « bilans personnels » que l’on peut ensuite communiquer à l’élève et à sa famille.

Cet outil a été créé par l’auteur du site mbellevilledouelle.fr .

 

Le texte libre au collège

Les travaux d’expression écrite ajoutent à la complexité du maniement de la langue des contraintes textuelles et formelles. Le hors sujet menace l’élève et mobilise toute son attention. Ainsi, les élèves se lamentent de ne pas avoir d’idées ou demandent: « Monsieur, mon personnage peut faire ça ? Je peux lui donner un nom ? Il peut se passer ça ? »

Le texte libre ne s’encombre pas de ces contraintes. Il n’exige pas de thèmes, ni de formes littéraires. Il place l’élève en position d’auteur responsable, autonome et libre. Chacun aborde le sujet de son choix, comme il le souhaite. Cette liberté soudaine est déstabilisante. Il faut donc l’accompagner, discuter avec les élèves, être à l’écoute de leurs intérêts, proposer sans imposer… Continuer la lecture de Le texte libre au collège

Lector & Lectrix Collège

 

livre1« Que raconte ce texte? »

Combien de cours commençons-nous ainsi? La lecture analytique vise à recueillir les impressions de lecture des élèves et à faire jaillir un débat littéraire dans la classe. L’objectif est que les élèves se répondent pour construire collectivement une interprétation du texte. Le professeur guide parfois, signale les contre-sens qui n’ont pas été détectés par la classe, propose des pistes à explorer.

On passe ainsi rapidement de la compréhension littérale à l’interprétation, voire l’analyse. Cependant, on laisse ainsi trop souvent des élèves sur le bord de la route: les élèves « faibles » en lecture, ceux qui peinent déjà à comprendre le sens littéral. Continuer la lecture de Lector & Lectrix Collège

Freinet dans le secondaire

Il est difficile (mais pas impossible) d’utiliser une pédagogie Freinet dans le secondaire pour plusieurs raisons:

  • les cours se déroulent parfois dans des salles différentes.
  • les autres membres de l’équipe pédagogique ne sont pas toujours réceptifs à la démarche.
  • l’emploi du temps est moins souple qu’en primaire.

On peut cependant réaliser quelques aménagements et adapter son enseignement.

Tout d’abord, une pédagogie est avant tout un état d’esprit. On commencera donc par s’imprégner des invariants pédagogiques. Le premier apprenant sera ainsi le professeur. Il faut se débarrasser peu à peu de nos préjugés sur l’enseignement et sur ce que doit être un enseignant, mettre en doute l’image traditionnelle du professeur et s’autoriser à explorer d’autres voies. Continuer la lecture de Freinet dans le secondaire

Latine Ludere – Jouer pour apprendre le Latin

Pour beaucoup d’élèves, l’étude de la langue latine est laborieuse et rébarbative. Elle est pourtant nécessaire car seule une connaissance des morphologies verbales et nominales peut permettre de dépasser la compréhension du texte et d’accéder à une véritable traduction.

Voici quelques idées pour rendre cet apprentissage plus ludique et stimulant. On utilisera les jeux suivants lors d’une séance de révisions avant les évaluations de grammaire ou de conjugaison. Continuer la lecture de Latine Ludere – Jouer pour apprendre le Latin