Lector & Lectrix Collège

« Que raconte ce texte? »

Combien de cours commençons-nous ainsi? La lecture analytique vise à recueillir les impressions de lecture des élèves et à faire jaillir un débat littéraire dans la classe. L’objectif est que les élèves se répondent pour construire collectivement une interprétation du texte. Le professeur guide parfois, signale les contre-sens qui n’ont pas été détectés par la classe, propose des pistes à explorer.

On passe ainsi rapidement de la compréhension littérale à l’interprétation, voire l’analyse. Cependant, on laisse ainsi trop souvent des élèves sur le bord de la route: les élèves « faibles » en lecture, ceux qui peinent déjà à comprendre le sens littéral.

Interroger les élèves sur la compréhension d’un texte est généralement envisagé comme un point de départ. Le problème est que la lecture est en soi une tâche complexe car elle mobilise plusieurs compétences dont nous avons rarement conscience:

  • le décodage: identification des mots, des phonèmes, des graphèmes…
  • la langue: mobilisation du lexique.
  • la syntaxe: identification de la cohérence et de la cohésion d’une phrase ou d’un paragraphe.
  • la représentation: combler les trous laissés par l’implicite, établir une chronologie cohérente.

A ces compétences de lecture, notre pratique scolaire ajoute celles de la restitution: reformuler, résumer, justifier, établir des liens, mobiliser ses connaissances grammaticales et littéraires…

Lorsque nous interrogeons nos élèves, en classe, sur le sens du texte, nous évaluons en fait l’ensemble de ces compétences, en ne les ayant rarement, voire jamais, travaillées en amont. Or, la compréhension du texte ne devrait pas être le commencement du travail didactique mais une première étape, un premier aboutissement en soi.

En effet, quand enseignons-nous les stratégies de lecture? Nous les évaluons sans avoir permis aux élèves de se les approprier, ou tout simplement d’en prendre conscience. Peut-être parce qu’elles nous échappent à nous aussi?

Nous passons donc souvent d’un enseignement des compétences de décodage à celui de l’analyse.

Les élèves s’adaptent à nos méthodes. Ils répondent à nos questionnaires et suivent nos étayages. Ils apprennent à repérer et isoler les informations nécessaires dans le texte, sans pourtant le dominer ou le maîtriser. Ils agissent non pas en lecteurs mais en chercheurs. Finalement, ils passent à côté du plaisir de la lecture et se réjouissent uniquement de satisfaire leur professeur par une bonne réponse.

Nous tentons parfois de travailler le lexique et la représentation. Cependant, nous proposons des activités sans en expliciter les tenants et les aboutissants. Or, l’élève a besoin d’une pédagogie explicite. C’est souvent un tort de lui cacher nos objectifs car il ne peut alors comprendre l’enjeu de nos activités. Elles ne font donc pas sens pour la classe.

Pour s’en convaincre, il suffit d’interroger les élèves: « qu’avons-nous appris lors de la dernière séance? » Pleins de bonne volonté, ils vous diront ce qu’ils ont « fait » et non ce qu’ils ont « appris ».

Les auteurs de Lector & Lectrix Collège proposent donc aux enseignants un outil didactique et pédagogique pour enseigner les stratégies de lecture et permettre aux élèves de travailler des compétences de lecteurs, dans le cadre d’une démarche explicite.

Cet ouvrage est destiné aux enseignants, et non aux élèves. Il propose des séances construites et détaillées. On trouvera sur un CD-Rom l’ensemble des documents nécessaires à leur réalisation.

Ces séances visent à permettre aux élèves de développer, peu à peu, des compétences de lecture: construire une représentation mentale cohérente, rétablir une chronologie, convoquer ses références personnelles et culturelles pour combler l’implicite, reformuler un texte avec ses propres mots, le résumer, répondre à un questionnaire après avoir identifié les différents types de questions posées.

Pour ce faire, les auteurs s’appuient sur des faits divers d’une part, des textes littéraires canoniques d’autre part.

Vous trouverez sur le site de l’éditeur des extraits qui vous permettront de mieux cerner la démarche de l’ouvrage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.