Freinet dans le secondaire

Il est difficile (mais pas impossible) d’utiliser une pédagogie Freinet dans le secondaire pour plusieurs raisons:

  • les cours se déroulent parfois dans des salles différentes.
  • les autres membres de l’équipe pédagogique ne sont pas toujours réceptifs à la démarche.
  • l’emploi du temps est moins souple qu’en primaire.

On peut cependant réaliser quelques aménagements et adapter son enseignement. Continuer la lecture de « Freinet dans le secondaire »

Célestin Freinet et sa pédagogie

Célestin Freinet est un pédagogue de la première moitié du XX° siècle. Avec son épouse, Elise, il mit en place de nouvelles méthodes d’enseignement et créa sa propre école à Vence.

Né dans un milieu paysan, Freinet réalisa rapidement que les méthodes traditionnelles d’enseignement, sous la IIIème République, avaient été créées par et pour la classe bourgeoise. Elles étaient donc, selon lui, inadaptées à l’éducation de masse qui devait également s’adresser aux enfants du prolétariat pour leur offrir une émancipation politique et citoyenne. Continuer la lecture de « Célestin Freinet et sa pédagogie »

Le tétra’aide

Il semble inutile d’ajouter au bruit engendré par le travail de groupe celui des élèves qui vous appellent aux quatre coins de la pièce. D’autant plus que ces élèves, ainsi que l’ensemble de leur groupe, ont tendance à s’arrêter de travailler parce que l’un d’eux lève la main et vous attend.

Je vous propose donc d’utiliser un tétra’aide, cet outil conçu par notre collègue Bruce Demaugé-Bost pour ses classes de primaire.

Cliquez sur l’image suivante pour télécharger au format PDF un patron légèrement modifié et adapté au travail de groupe. Fabriquez vos tétra’aides et confiez-en un à chaque groupe.

En outre, cet outil a l’avantage de vous aider dans votre gestion de classe en repérant rapidement les groupes qui ont besoin de vous et ceux qui ont terminé.

Le travail de groupe

Le travail de groupe peut-être occasionnel ou permanent (cf. pédagogie en îlots bonifiés).

L’objectif est de développer l’autonomie des élèves mais aussi de leur permettre de communiquer, d’échanger et de débattre.

Il convient cependant de toujours ménager un temps préalable de travail individuel pour éviter que certains élèves deviennent les béquilles des autres… Continuer la lecture de « Le travail de groupe »

Pédagogie des îlots bonifiés

Dans une démarche active, le travail de groupe présente plusieurs avantages :

  • il permet aux élèves d’échanger, de communiquer et donc de formuler leurs avis sur un texte.
  • il rassure les élèves les plus en difficultés mais aussi les plus timides en leur offrant un temps de mise en commun préalable avant d’affronter les regards d’une classe entière pour une seconde mise en commun.
  • il permet de rompre avec l’individualisme scolaire et encourage les élèves à apprendre le « vivre ensemble ».
  • il oblige l’enseignant à construire ses séances sous forme d’activités et permet ainsi d’éviter l’écueil du cours magistral.
  • il casse l’organisation spatiale traditionnelle et frontale.
  • le professeur est davantage incité à circuler dans la classe.

Continuer la lecture de « Pédagogie des îlots bonifiés »