Panier

Pinterest Professeurs organisez-vous avec un planningPour l’enseignant, une année scolaire est un véritable marathon jalonné d’étapes qui s’enchaînent. Les cours, la préparation des photocopies, la correction des évaluations, les bulletins à remplir, les concertations, les conseils pédagogiques, les conseils d’enseignement, les réunions parents-professeurs, les rapports et bilans à rédiger, le suivi des stages, l’organisation du brevet blanc… Il y a de quoi avoir le tournis et se sentir parfois débordé ! Alors, pour préserver des plages de respiration et ne pas être noyé par les micro-tâches qui s’accumulent, mieux vaut être bien organisé et gérer ses tâches professionnelles en faisant un planning. J’utilise pour cela un agenda numérique, plus précisément l’extension Lightning de Thunderbird, mais n’importe quel agenda, même sur un support papier, fera l’affaire. Les agendas numériques permettent de créer des catégories et de leur attribuer des couleurs. Pour ma part, je crée une catégorie par classe, une autre pour la correction des copies et une dernière pour les réunions. Je visualise ainsi plus aisément la répartition de mes tâches lorsque je consulte mon emploi du temps.

1. Pourquoi utiliser un planning quand on est prof ?

Il est très difficile d’évaluer le temps de travail réel d’un professeur. La seule donnée fiable correspond aux 18 heures hebdomadaires de cours devant des élèves. Mais le reste des tâches effectuées par un enseignant n’est ni comptabilisé, ni organisé.

On considère donc que l’enseignant est libre en dehors de ses heures de cours et qu’il peut se rendre disponible avec souplesse pour effectuer toutes les tâches qui lui incombent dans le cadre de sa mission.

Dès lors, c’est au prof d’organiser son travail s’il veut se ménager une vie privée et éviter le piège du burn out.

Votre planning ne devra donc pas faire apparaître uniquement vos heures de cours mais l’ensemble des tâches que vous devez accomplir… Y compris les moments dédiés aux photocopies, pourquoi pas après tout ? Cela vous permettra :

  • de délimiter les moments de votre emploi du temps dédié à votre vie professionnelle.
  • de vous rassurer sur le fait que vous aurez le temps d’accomplir toutes les tâches qui vous sont confiées.
  • d’anticiper le déroulement de votre séquence pédagogique.
  • de répartir et étaler votre charge de travail.

2. Planifier ses séances de cours

Dès que vous aurez votre emploi du temps de l’année, souvent le jour de la pré-rentrée, vous pourrez commencer à construire votre planning.

Commencez par placer vos cours réguliers. Sur un agenda numérique, vous pourrez saisir chaque heure de votre semaine en indiquant une fréquence hebdomadaire. Il ne vous restera plus qu’à supprimer les séances qui correspondent aux vacances scolaires et aux jours fériés. Au cours de l’année, vous modifierez chaque item en inscrivant l’objet de la séance.

Ainsi, vous pouvez d’abord inscrire les créneaux dédiés à des activités hebdomadaires ou ritualisées : pratique du texte libre, ateliers de négociation graphique, présentation d’exposés, cercles de lecture

Lorsque vous préparez vos séquences, sans doute à chaque période de vacances scolaires, vous pouvez ainsi visualiser le nombre de séances dont vous disposez ainsi que leur répartition. Notez le titre de chaque séance dans votre agenda. Cela vous permettra de voir d’un coup d’œil rapide l’organisation de votre semaine.

3. Inscrire les dates-clés de l’année dans son planning

Dans un établissement scolaire, certains temps forts de l’année peuvent perturber le déroulement habituel des cours : sorties, voyages, interventions de la BPDJ, répétitions de la chorale, événements sportifs… Dès qu’on vous communique une date, notez-la soigneusement dans votre agenda. Vous pourrez ainsi en tenir compte quand vous préparerez votre séquence et quand vous placerez vos séances dans votre planning.

Pensez aussi à inscrire les diverses réunions : rencontres parents-professeurs, commissions de liaison inter-cycles et conseils pédagogiques. Lorsque vous répartissez votre charge de travail dans votre planning, vous devez tenir compte du fait que vos soirées seront occupées par ces réunions et que vous serez donc plus fatigués ces jours-là. Il sera par conséquent préférable d’alléger vos tâches.

4. Prévoir du temps pour remplir les bulletins

Vous pouvez aussi indiquer les dates d’arrêt des notes pour chaque trimestre. Ainsi, vous penserez à planifier vos évaluations avant cette date butoir.

Par ailleurs, remplir les bulletins scolaires est une activité qui peut se révéler très chronophage. Pendant cette période, vous serez moins disponible pour effectuer d’autres tâches. Pensez donc à attribuer des créneaux de votre planning à cette mission.

5. Planifier vos évaluations et la correction des copies

Nous avons tous vécu cette situation très inconfortable : nous n’avions pas assez anticipé et tous les devoirs notés ont eu lieu la même semaine. Nous nous retrouvons donc à empiler sur notre bureau des tas de copies dont le nombre, synonyme de nombreuses heures de labeur, nous effraie ou du moins nous décourage d’avance.

La correction des copies, pour les professeurs de lettres en tout cas, occupe une grande part de notre emploi du temps professionnel. Pourtant, on néglige souvent de la planifier. Avant de placer une évaluation dans votre planning, assurez-vous que vous aurez le temps de la corriger.

Inscrivez donc dans votre planning les créneaux dédiés à la correction de chaque paquet de copies.

Pour optimiser votre temps, vous pouvez par exemple prévoir une correction de copies lorsque vous devez attendre 2 heures entre votre dernier cours et une réunion.

On en parle dans les commentaires ?

Comment gérez-vous votre emploi du temps ? Quels outils utilisez-vous ? Vous sentez-vous parfois débordé par la charge de travail ?

Abonnez-vous à la

NEWSLETTER

Mathieu Belleville-Douelle

Auteur Mathieu Belleville-Douelle

Professeur de lettres classiques depuis 10 ans, je m'intéresse particulièrement à la coopération en classe mais aussi à la modernisation de l'enseignement du français et des langues anciennes. Par ailleurs, je suis blogueur, rédacteur web et webdesigner junior. N'hésitez pas à me contacter ou à réagir à cet article en laissant un commentaire.

Découvrez les séquences pédagogiques de Mathieu Belleville-Douelle

Donnez votre avis