Enseigner la recherche documentaire au collège

La recherche documentaire est souvent pratiquée au collège sans être enseignée. Pourtant, il s’agit d’une tâche complexe qui mobilise de nombreuses compétences particulièrement intéressantes dans le cadre du cours de Français.

Dès les années 1930, Freinet encourage dans ses classes la recherche documentaire. A la croisée de l’expression libre et du tâtonnement expérimental, cette pratique répond au besoin naturel des enfants d’apprendre.

En effet, il n’est pas rare de voir surgir en classe des questionnements d’élèves. Qu’en faisons-nous ? Nous y répondons de manière magistrale ou, si la question dépasse nos connaissances, nous l’éludons par des stratégies diverses. Pourquoi ne pas, au contraire, profiter de ces interventions pour créer ou entretenir une motivation ?

Point d’angélisme toutefois, nos élèves sont des zappeurs et certains n’attendent même pas votre réponse pour commencer à discuter avec leur voisin. En dignes adeptes des réseaux sociaux, ils commentent votre cours, espèrent un « like » de votre part et se désintéressent vite des réponses apportées. Il importe aux élèves de s’exprimer mais on ne leur a jamais appris à s’attarder sur un questionnement. Pis encore, on les a parfois convaincus que leurs interventions intempestives n’étaient ni opportunes ni légitimes. C’est le fruit d’une société dans laquelle la rapidité et la rentabilité sont devenues des règles de vie, voire des principes.

Non seulement ces questions sont légitimes mais, en outre, il est de notre devoir d’encourager les élèves à s’attarder sur un questionnement pour qu’ils prennent conscience qu’un savoir s’élabore dans la durée. D’autre part, nous formons de futurs citoyens qui doivent acquérir la capacité de s’informer et de s’auto-former, car on ne peut concevoir qu’un être humain, citoyen de surcroît, cesse d’apprendre au sortir de sa scolarité.

La recherche documentaire pas à pas

Le problème du copier-coller

Utilisez des wikis

Publiez les exposés des élèves