Séquence La nouvelle : du réalisme au fantastique

12,00 

Cette séquence pédagogique complète permet aux élèves de 4ème de s’approprier les caractéristiques des nouvelles réalistes et fantastiques. Elle s’appuie d’une part sur la lecture de 3 nouvelles et d’autre part sur un projet d’écriture collaborative .

30 documents fournis au format .pdf : plan de séquence, textes, lectures analytiques, cours, évaluations, exercices et corrigés.

Les fiches sont triées dans deux dossiers, un pour les élèves, l’autre pour l’enseignant. Gagnez du temps, vous n’avez plus qu’à photocopier !

Catégorie :

En classe de 4ème, dans le cadre de l’objet d’étude « la fiction pour interroger le réel », le programme de Français recommande la lecture intégrale d’une nouvelle réaliste et d’une nouvelle fantastique. Cette séquence invite donc les élèves à découvrir les caractéristiques de ce genre littéraire à travers la lecture de trois nouvelles :

  • La parure de Guy de Maupassant
  • Une victime de la réclame d’Émile Zola
  • La disparition d’Honoré Subrac de Guillaume Apollinaire.

Lecture d’une nouvelle réaliste : découvrir les outils d’analyse d’un texte narratif

La séquence pédagogique s’ouvre par une séance d’histoire des arts. Les élèves comparent des tableaux classiques et des peintures réalistes. Les activités proposées leur permettent de découvrir les caractéristiques du mouvement réaliste au XIXème siècle. Par ailleurs, l’enseignant les invite à expliciter la distinction entre réalisme et réel.

Les élèves découvrent ensuite, à travers 4 séances de lectures analytiques, les différentes étapes d’une nouvelle de Maupassant : La parure. L’enseignant veille à ce qu’ils justifient leurs propos et leur présente des outils d’analyse du texte narratif, notamment les valeurs des temps du récit et l’identification du point de vue adopté par le narrateur.

Une séance d’analyse de la nouvelle d’Apollinaire vient compléter ce parcours en permettant aux élèves de construire une définition du genre fantastique.

Le début d’une préparation au DNB

Ces séances sont l’occasion de commencer à préparer les élèves au DNB. Ainsi, on porte peu à peu leur attention sur l’implicite et on les invite à considérer l’évolution des sentiments successifs d’un personnage au sein d’un même texte. Leur lecture devient donc plus fine.

La lecture de la nouvelle naturaliste d’Émile Zola donne lieu à une réflexion sur le rapport qu’entretiennent les élèves avec la publicité. Ils sont invités à répondre à une question en convoquant des arguments et des exemples.

Étude de la langue

Parallèlement, les élèves de 4ème révisent leur conjugaison en étudiant le présent, l’imparfait et le passé simple de l’indicatif.

Ils revoient également les règles de présentation d’un dialogue lors d’un cours sur les discours direct et indirect. Cette séance s’accompagne de plusieurs exercices de réécriture.

S’approprier des connaissances grâce à l’expression écrite et à l’outil numérique

La séquence s’achève sur un projet d’écriture collaborative. Les élèves, répartis en groupes, doivent écrire une nouvelle entière en respectant les différentes étapes du schéma narratif. En construisant leur plan, ils interrogent les caractéristiques des nouvelles réalistes ou fantastiques car ils doivent absolument les respecter.

Ils saisissent ensuite leur production en utilisant un logiciel de traitement de texte, dont une fiche leur présente les principales fonctionnalités. Le but est qu’ils apprennent à utiliser convenablement cet outil numérique.

Par ailleurs, lors d’une autre séance, les élèves sont invités à concevoir la couverture d’une des trois nouvelles étudiées en classe. Ils choisissent une illustration en utilisant des banques d’images libres de droits, puis ils effectuent des recherches pour construire une brève biographie de l’auteur. Enfin, ils résument la nouvelle choisie et montrent ainsi leur compréhension de l’œuvre.

Deux évaluations sommatives

La lecture est évaluée à travers l’étude de l’incipit de la nouvelle réaliste Le papa de Simon de Maupassant. Le corrigé est fourni à l’enseignant.

Lors d’une séance d’expression écrite, les élèves doivent traiter un sujet au choix : soit le développement d’une partie de La parure, soit l’écriture d’un récit à partir d’une micro-nouvelle. Leurs productions écrites doivent contenir un portrait, une description et un dialogue. Les élèves doivent aussi utiliser convenablement les temps du récit en respectant leurs valeurs respectives. Un barème d’évaluation est fourni.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Séquence La nouvelle : du réalisme au fantastique”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *