Panier

Visuel pinterest Faire réviser les élèvesLa fin de l’année approche. Vous terminez votre séquence et il ne vous reste plus assez de temps pour en mener une autre à son terme. Comment ne pas tomber dans l’engrenage des heures creuses qui voient se succéder les films, les goûters et les parties de cartes ? Est-il possible d’occuper ces quelques heures de manière plus utile ? Je vous présente aujourd’hui ce que j’ai mis en place dans mes classes pour amener mes élèves à réviser en fin d’année scolaire dans une ambiance conviviale et ludique. Nous organisons un concours de Français. Les élèves, répartis en six groupes, vont devoir répondre à des questions qui portent sur le programme de l’année. Il faut compter trois heures pour pouvoir effectuer cette activité.

Première phase des révisions : la préparation des questions

Lors d’une première séance, je distribue à chaque élève une feuille blanche que nous plions trois fois en deux. Nous la déplions et nous obtenons des marques qui délimitent huit rectangles. Ainsi, les élèves n’ont plus qu’à suivre les lignes pour les découper.

Je leur explique alors qu’ils vont devoir explorer toutes les parties de leur classeur pour trouver des questions à poser à leurs camarades de classe. Mais je leur recommande de varier les questions en se servant de toutes les séquences et en s’appuyant sur les différents champs de notre discipline : littérature, orthographe, conjugaison, grammaire… Tout est acceptable tant qu’il est possible de trouver la réponse. Ainsi, il est interdit de demander : « quel est le troisième mot du deuxième texte de la quatrième séquence ? »

Ils peuvent par exemple interroger leurs camarades sur un auteur ou sur les caractéristiques d’un genre littéraire. Il est aussi possible de demander la définition d’une figure de style. Ils peuvent également faire citer les valeurs d’un temps, demander d’épeler un mot ou de conjuguer un verbe…

Chaque élève doit produire au moins huit questions et indiquer en-dessous la réponse attendue. Lorsqu’elle est mal écrite, cela permet de la reformuler au moment de la poser.

Lorsqu’ils ont terminé, ils plient leurs papiers en deux et les déposent dans une boîte. Je leur donne alors une nouvelle feuille pour qu’ils en rédigent d’autres.

Cette première phase amène l’élève à parcourir son classeur et à relire les différents cours de l’année. Sans s’en apercevoir, il révise !

La constitution des équipes

Grâce à un dé, je tire au sort 6 élèves qui se lèvent et se répartissent dans la salle.

Chacun à son tour, dans l’ordre du tirage au sort, appelle ensuite un autre élève de la classe. Ainsi, les équipes se constituent et s’équilibrent.

Si l’effectif de la classe ne permet pas de former six groupes égaux, ce n’est pas un problème. Les élèves des plus petits groupes devront simplement répondre à plus de questions que les autres.

Elèves en ligne au tableau

Les élèves répondent aux questions préparées par leurs camarades. Une activité ludique et conviviale pour terminer l’année.

Les règles du tournoi

Les deux équipes se placent en file indienne, face à face, devant le tableau. Les premiers joueurs à répondre sont au centre et les autres sont derrière eux.

Un match est une succession de dix questions. Si un joueur a la bonne réponse, il marque un point pour son équipe. Si aucun joueur n’a la bonne réponse, le point est perdu.

Lorsqu’on change de question, le joueur du milieu passe derrière et le deuxième joueur s’avance.

Un match est une succession de dix duels. Les autres membres du groupe n’ont pas le droit de souffler la réponse. S’ils aident leur camarade, le point va à l’équipe adverse.

L’élève qui lève la main en premier est celui qui répond. S’il se trompe, l’autre joueur peut alors répondre à son tour.

Lorsqu’un joueur a donné une mauvaise réponse, il a le droit de relever la main pour faire une nouvelle proposition.

Si une question appelle une réponse composée de plusieurs éléments, les joueurs doivent donner tous les éléments pour obtenir le point.

La compétition pour réviser en fin d’année scolaire

C’est l’heure du bilan : qu’ont retenu vos élèves de ce que vous leur avez enseigné tout au long de cette année scolaire ?

Au cours de 13 matchs, les équipes s’affrontent.

Tableau d'organisation du tournoi de français

Pour télécharger ce tableau, cliquez dessus.

Pendant la première manche, je fais deux groupes. Chaque équipe rencontre les deux autres équipes de son groupe. Le total des points marqués permet d’établir un classement.

Lors de la deuxième manche, les deux meilleures équipes de chaque groupe se rencontrent. Un nouveau classement s’opère sur le même principe que celui de la première manche.

Enfin, la troisième manche permet de départager la sixième équipe et la cinquième, puis la quatrième et la troisième, enfin la deuxième et la première.

Un élève est choisi pour poser les questions pendant que deux autres jouent le rôle d’arbitres. Je les consulte lorsque je ne suis pas certain de pouvoir déterminer quel candidat a levé la main en premier. Ils comptent également les points.

Devant moi, je fais plusieurs tas avec les questions tirées : deux tas correspondent aux bonnes réponses de chacune des équipes, un autre contient les questions restées sans réponse juste. Je place dans un dernier tas les questions que nous avons écartées parce qu’elles n’étaient pas pertinentes. Je peux ainsi compter rapidement les points de chaque équipe et me les faire confirmer par les arbitres.

A la fin de chaque match, je remets les questions dans la boîte. Une même question peut donc être posée plusieurs fois au cours du tournoi. Par conséquent, je recommande aux équipes qui ne jouent pas d’être très attentives pendant les autres matchs.

Ce tournoi remporte généralement un grand succès et les élèves se prennent au jeu. Certains révisent même entre deux séances !

Et vous, comment terminez-vous l’année avec vos élèves ?

Abonnez-vous à la

NEWSLETTER

Mathieu Belleville-Douelle

Auteur Mathieu Belleville-Douelle

Professeur de lettres classiques depuis 10 ans, je m'intéresse particulièrement à la coopération en classe mais aussi à la modernisation de l'enseignement du français et des langues anciennes. Par ailleurs, je suis blogueur, rédacteur web et webdesigner junior. N'hésitez pas à me contacter ou à réagir à cet article en laissant un commentaire.

Découvrez les séquences pédagogiques de Mathieu Belleville-Douelle

Donnez votre avis